banco-central-do-brasilComme indiqué mercredi par la Banque Centrale du Brésil dans son rapport trimestriel, l’inflation dans ce pays devrait atteindre 9 % au terme de l’année en cours. Pourtant, les autorités visaient à ramener cet indicateur à 4,5 % et avaient arrêté comme plafond optimal 6,5 %. Par ailleurs, la première institution financière brésilienne table sur une contraction du PIB de l’ordre de 1,1 % toujours pour 2015.

C’est, à présent, pour la cinquième année de suite que le Brésil enregistre une croissance très faible assortie de la dépréciation du réal, la monnaie locale. « Dans une conjoncture qui prévoit le maintien d’un taux de change de 3,1 réais par dollar et un taux d’intérêt directeur de 13,75 % l’an, la prévision d’inflation est de 9 % en 2015 », a affirmé la Banque Centrale du Brésil. Pour information, celle-ci a relevé son taux d’intérêt à six reprises successives. Pour ce qui est de l’année prochaine, l’inflation au Brésil devrait atteindre 4,8 %. Et, à partir du deuxième trimestre de l’an 2017, cet indicateur devrait s’établir à 4,5 %. A la fin du mois dernier, l’inflation s’était établie à 8,47 % sur 12 mois, entre autres en raison de l’énergie électrique.

En 2014, la croissance économique brésilienne s’est chiffrée à 0,1 %. Concernant cette année, le gouvernement s’attend à une contraction de 1,2 %, ce qui est plus important que la prévision de la Banque Centrale. Ce n’est que pour 2016 que l’Exécutif s’attend à une amélioration de la croissance, à savoir 1 % du PIB. Pour rappel, le Brésil avait enregistré une inflation de 6,4 % en 2014.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*