chine-consomation-drogueLes autorités chinoises ont pour la première fois hier mercredi révélé l’ampleur de la consommation de drogue dans le pays et ses dégâts. Selon le vice-ministre de la sécurité publique Liu Yuejin, le coût économique de la consommation de drogue est de 72 milliards d’euros par an. De plus, environ 49 000 consommateurs de stupéfiants sont morts en 2014.

Les chiffres révélés par les autorités chinoises confirment les soupçons de plusieurs organismes internationaux et sont très détaillés. La Chine compte 14 millions de toxicomanes. Sa classe moyenne de plus en plus aisée fait de la Chine l’une des principales sources d’approvisionnement en nouvelles substances psychoactives est l’un des pays, avec les Etats-Unis, les plus touchés par les « nouvelles drogues », ou drogues de synthèses. Les autorités chinoises ont révélé que la consommation de drogues synthétiques a, pour la première fois, dépassé celle de l’héroïne l’an dernier. Le nombre d’usagers de méthamphétamine, une drogue de synthèse stimulante et très addictive, a progressé de 41% sur un an à fin 2014 à 1.2 million.

La dimension de la consommation de drogue en Chine se perçoit mieux quand on la compare à un pays comme la France. Avec une population 20 fois plus petite que la Chine, la France a compté en 2011 plus de 126 fois moins de morts liées à la prise régulière de substances illicites. Pour rectifier le tir, les autorités chinoises ont utilisé la législation nationale pour renforcer les contrôles sur la fabrication, l’importation et la vente de précurseurs. Elles n’ont pas reculé devant des arrestations spectaculaires, comme celle du fils de la star des films de kung-fu Jackie Chan l’année passée, pour illustrer leur engagement dans la répression de la toxicomanie.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*