tasso-rezvendeD’après une étude menée par l’Observatoire du climat au Brésil, ce pays d’Amérique du Sud est à même d’atteindre son objectif de réduire ses émissions de gaz carbonique à moins de 2 milliards de tonnes à l’horizon 2020.

A l’heure actuelle, les émissions de CO2 du Brésil tournent autour de 1,5 milliard de tonnes. Aussi, sont-elles supérieures à l’objectif visé par cet Etat. A titre de rappel, cet objectif avait été fixé avant la tenue du sommet de Copenhague sur le climat, en 2009, et sur base de données datant de 2002. A cette dernière époque, les émissions de gaz carbonique brésiliennes étaient beaucoup plus importantes.

Initialement, le Brésil avait prévu des émissions de CO2 à hauteur de 3 milliards de tonnes d’ici 2020, tablant sur une croissance économique importante. Mais, du fait des effets combinés du ralentissement actuel de son économie et du fort recul de la déforestation en Amazonie, lequel constitue un facteur majeur de la réduction des gaz à effet de serre depuis 2004, les donnes ont complètement changé.

Basée sur des données datant de 2010, l’ « analyse des émissions de gaz à effet de serre au Brésil (1970-2013) », comme s’intitule l’étude de l’Observatoire du climat, attire l’attention sur une tendance à la hausse des émissions de gaz carbonique : « à partir de 2004-2005, il y a eu une chute importante des émissions, essentiellement liée à la chute de la déforestation », a précisé Tasso Rezende de Azevedo en présentant cette recherche à Sao Paulo. Et de poursuivre : « maintenant, nous sommes dans un moment de stabilité, mais nous percevons une tendance à la hausse ».

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*