ben-laden-groupLe roi Salman d’Arabie Saoudite a ordonné mardi, des sanctions à l’endroit du groupe immobilier saoudien Ben Laden, qui est retenu responsable du récent accident dans la Grande Mosquée de La Mecque, où il y a cinq jours, une grue s’était effondrée, entraînant la mort de 111 personnes et faisant plus de 400 blessés.
Le groupe Ben Laden sera exclu des appels d’offres et des nouveaux projets publics, a rapporté la Saudi Press Agency (SPA), précisant que les membres de son conseil d’administration sont frappés d’interdiction de quitter le territoire saoudien avant la fin des poursuites judiciaires engagées contre le groupe. Spécialisé dans le bâtiment et les travaux publics, le groupe saoudien Ben Laden était chargé de l’agrandissement de ce lieu saint. Un vaste projet de plusieurs milliards de dollars initié il y a 4 ans et qui vise à porter la capacité d’accueil de la Grande Mosquée de La Mecque à 2,2 millions de fidèles.
Annoncées par le souverain saoudien en personne, ces sanctions ont été décidées sur la base des conclusions de l’enquête ouverte après le terrible accident. Selon ces investigations, le montage de la grue n’a pas respecté les consignes du constructeur, d’où sa chute à cause du vent. Ainsi, par voie de communiqué relayé par la SPA, la cour a fait état de la responsabilité et des « manquements » du groupe Ben Laden. Fort de plus de 80 ans d’expérience, ce groupe  est l’une des principales sociétés du royaume dans le domaine de la construction et des BTP. Le grand pèlerinage qui était programmé pour le 21 ou le 22 septembre, est maintenu à sa date initiale, malgré la tragédie de la Mecque.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*