manifestation-hong-kong-parlementDeux députés du parlement local de Hong Kong ont été déchus de leur mandat de facto sur décision de l’Assemblée nationale populaire  (Parlement) de Chine, précisant qu’ils ne pourront pas prêter serment une deuxième fois, après que leur prestation de serment ait été rejetée pour sa mauvaise prestation.

Cette décision a ravivé le sentiment anti-Pékin dans l’ancienne colonie britannique.

Le 12 octobre dernier était le jour de l’intronisation du nouveau Conseil législatif (LegCo), le « parlement » hongkongais. Avec plus ou moins de subtilité, une poignée de députés plaidant pour plus d’autonomie, avaient pris leur distance avec Pékin. Cinq prestations de serment avaient été retoquées, dont celles de Baggio Leung Chung-hang, 30 ans, et Yau Wai-ching, 25 ans, qui avaient brandi une banderole « Hongkong n’est pas la Chine », refusé de prononcer correctement le mot « Chine » et utilisé des termes péjoratifs lors de leur prestation.

Ce geste a entraîné trois semaines de paralysie du parlement de Hong-Kong. Prétextant «une menace pour l’intégrité et la sécurité» de la Chine, le gouvernement central de Pékin avait décidé dans une démarche rare, d’imposer sa lecture de la Loi fondamentale, la mini-Constitution hongkongaise, dont l’article 104 oblige tout membre du gouvernement, du LegCo ou des organes judiciaires à prêter allégeance à la République populaire de Chine lors de leur prise de fonctions. Cette crise constitutionnelle et l’annonce de l’intervention de Pékin ont généré de nouvelles manifestations contre la Chine.

Des milliers de manifestants sont descendus hier dimanche dans les rues de Hong Kong pour dénoncer une nouvelle ingérence de Pékin dans les affaires de l’ancienne colonie britannique. Dans la soirée, une centaine de manifestants occupaient toujours des rues de l’ouest de Hong Kong malgré les gaz lacrymogènes et les sprays au poivre utilisés par les forces de l’ordre pour les disperser. De nouvelles manifestations sont prévues à la suite de la décision de l’Assemblée nationale populaire de Chine contre les deux députés de Hong Kong.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*