L’Institut International de Recherche pour la Paix de Stockholm a publié un rapport portant sur les importations des armes dans le monde. Celles-ci vont en augmentant durant les dix dernières années.

L’humanité serait-elle à l’aube d’une troisième guerre mondiale ? On peut être tenté de répondre par l’affirmative en considérant l’évolution des importations des armes dans le monde. En effet, les nations en importent de plus en plus ces dernières années. Entre 2007 et 2011, les continents asiatique et océanique ont, à eux deux, concentré 44 % en volume des importations d’armes conventionnelles. Devant ces géants en matière d’armement, l’Europe (19 %), le Moyen-Orient (17 %), les deux Amériques (11 %) et l’Afrique (9 %) n’ont que très peu existé. Le rapport a également ressorti une nette progression des transferts des armes entre 2002 et 2006 : ceux-ci ont bondi de 24 %.  C’est l’Asie qui semble en être le moteur.

Durant cette période, l’Inde a chapeauté la hiérarchie des importateurs d’armes dans le monde avec 10 %. D’autres nations asiatiques l’ont accompagné sur le podium : il s’agit de la Corée du Sud (6 %) et du Pakistan et de la Chine (4 %). A l’opposé, les puissances occidentales ont préféré vendre des armes : entre 2007 et 2011, les USA ont donc exporté                           30 % des armes, devant l’Allemagne (9 %), la France (8 %) et la Grande-Bretagne (4 %).

Quelques pays se sont également distingués par la croissance de leurs importations d’armes. C’est le cas de la Syrie : en l’espace des deux quinquennats (2002-2006 et 2007-2011) considérés dans le rapport, ce pays a augmenté ses importations d’armes en volume de 580 %.

 
 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*