Signature à Accra de 25 accords bilatéraux entre le Maroc et le Ghana

25conventions-maroc-ghanaLe Maroc et le Ghana ont conclu ce vendredi, une série d’accords visant à booster leur coopération bilatérale dans divers domaines, à l’occasion de la visite officielle que le Roi Mohammed VI effectue depuis jeudi soir à Accra, dans le cadre de sa nouvelle tournée en Afrique.

Après un entretien en tête-à-tête au palais présidentiel à Accra, le Roi Mohammed VI et le président du Ghana, Nana Akufo-Addo ont présidé la cérémonie de signature de 25 accords entre les secteurs public et privé des deux pays.
Au début de cette cérémonie, le président de la Chambre nationale du Commerce et de l’Industrie du Ghana, Nana Dr Appiagyei Dankawoso a rappelé que les opérateurs économiques marocains et ghanéens avaient tenu en janvier dernier à Accra, un forum d’affaires consacré à l’examen des moyens de promouvoir les investissements et les échanges commerciaux entre les deux pays.
Cet important forum, a-t-il expliqué, «a permis la mise en place d’une plateforme propice de partenariat dans plusieurs domaines prometteurs et de valeur ajoutée élevée comme l’agriculture, les industries alimentaires, les technologies de télécommunications et le secteur bancaire».
Pour sa part, la présidente de la Confédération patronale marocaine (CGEM), Mme Miriem Bensaleh Chaqroun a souligné que le développement de l’Afrique dépendra de « la capacité de nos politiques à tirer profit de nos ressources naturelles abondantes, du dynamisme de nos jeunes et de notre considérable capital humain ».
Elle a rappelé à ce titre que les entreprises marocaines opèrent aujourd’hui, dans tous les secteurs, dans plus de 20 pays africains, avec le soutien d’un puissant réseau financier établi par les banques et les assurances marocaines dans 26 pays.
Les accords signés portent sur la protection réciproques des investissements, la non-double imposition et la prévention de l’évasion fiscale, le soutien et le financement de la petite agriculture, l’assurance agricole, la coopération industrielle, le développement de projets d’énergies renouvelables au Ghana, la coopération dans les secteurs du tourisme et des mines, l’échange d’expérience et d’expertise et la double-cotation entre la Bourse de Casablanca et Ghana Stock Exchange.
Ces accords ne font que confirmer le ferme engagement du Roi Mohammed VI, pour la consolidation d’une coopération Sud-Sud solidaire et agissante qu’il érigée à la tête des priorités de la politique étrangère du Royaume, au service des intérêts des peuples africains frères.

Mohamed El Abdi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *