expulsion-allemagneL’Allemagne s’apprête à expulser plus de demandeurs d’asile déboutés cette année, après avoir refoulé outre-rhin, plus de 80 000 migrants en 2016 pour le même motif, a révélé un représentant de la chancelière.

Dans une interview accordée au journal Bild am Sonntag, Peter Altmaier, le représentant de la chancelière allemande Angela Merkel, a annoncé que l’Allemagne va procéder à plus d’expulsions de demandeurs d’asile déboutés en 2017.

Il a aussi insisté sur la nécessité du fonctionnement convenable du régime d’expulsions de sorte à maintenir le haut niveau de soutien public pour le système d’asile. «Nous avons renvoyé chez eux 80.000 personnes, dont les demandes d’asile ont été rejetées, c’est un record. Et le nombre va s’élever encore. Il y avait près de 700.000 demandes d’asile en 2016 et près de 300.000 ont été rejetées. Nous renverrons ces individus chez eux rapidement, sinon, cela nuira à notre crédibilité en tant qu’Etat de droit», a soutenu Altmaier.

Depuis le début de la politique des portes ouvertes, les responsables de la CDU de Mme Merkel ont été amenés à refouler plus de demandeurs d’asile déboutés ainsi que de ressortissants étrangers jugés coupables de crimes, d’après certaines sources de presse. De son côté, la CSU, alliée du parti de la chancelière allemande, a proposé de limiter le nombre de réfugiés à 200 000 par an.

La volonté d’augmenter les expulsions et d’écouter cette procédure semble liée aux échéances électorales, le scrutin législatif étant prévu en septembre prochain.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*