si-libyeLe Croissant-Rouge Libyen (CRL) a indiqué mardi sur sa page Facebook que des volontaires étaient allés à Harcha, une localité située à 45 km à l’ouest de Tripoli, «pour récupérer 74 cadavres de migrants».

D’après cet organisme, ce sont les habitants qui sont tombés sur une embarcation échouée sur la plage, avec, à bord, plusieurs corps de migrants.

Le Croissant-Rouge local a déclaré manquer de moyens et de «véhicules appropriés pour transporter les corps aux cimetières pour les inhumer». «Certains corps sont restés sur la plage et d’autres, inaccessibles, flottent encore dans l’eau», a indiqué cet organisme sur le réseau social Facebook. D’après une source de presse, les dépouilles se trouvaient toujours sur la plage hier soir.

De leur côté, les gardes-côtes italiens ont indiqué avoir porté secours à environ 630 migrants dans la nuit du lundi à mardi au large de la Libye, au cours de deux opérations de sauvetage. Ces clandestins étaient en détresse sur une grande barque et sur un pneumatique.

Plongée dans l’instabilité depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est devenue la plaque tournante de l’immigration irrégulière vers le continent européen. L’année dernière, plus de 180.000 migrants ont gagné l’Italie après avoir traversé la mer Méditerranée alors qu’environ 4.500 autres ont péri durant le même voyage. 90 % de ces personnes sont passées par la Libye.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*