thaadLes forces armées américaines ont entamé lundi le déploiement de leur bouclier anti-missiles THAAD en Corée du Sud, quelques heures après que Pyongyang ait annoncé de nouveaux tirs d’essais de missiles balistiques.

La Corée du Nord a tiré hier des missiles balistiques à destination du Japon. Ce qui a poussé les gouvernements nippon et américain à solliciter une saisine du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Si cette instance compte tenir une réunion mercredi prochain, Washington s’active déjà en attendant. Ainsi, lundi soir, l’armée américaine a indiqué avoir entamé le déploiement de son bouclier anti-missiles THAAD en Corée du Sud.

Le système THAAD tire des missiles capables d’intercepter et de détruire des missiles balistiques quand ceux-ci se trouvent juste à l’extérieur de l’atmosphère ou viennent d’y entrer, pendant leur ultime phase de vol.

Pyongyang a déclaré mardi que ses tirs de missiles balistiques constituaient un exercice dans la perspective de prendre pour cibles les bases américaines situées sur le territoire japonais. Le régime nord-coréen, doté de l’arme nucléaire, a fait l’objet de multiples condamnations et le pays est soumis à des sanctions internationales.

«Les actions provocatrices de la Corée du Nord, y compris les derniers tirs de multiples missiles, ne font que confirmer la pertinence de notre décision » avec la Corée du Sud de déployer le système THAAD dans le pays, a affirmé l’amiral Harry Harris, responsable de l’armée américaine dans la zone Asie Pacifique.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*