paris-et-berlin-creent-une-base-aerienne-commune-a-evreuxLe ministre allemand de la Défense, Ursula Von Der Leyen, et son homologue français, Jean-Yves Le Drian ont signé lundi à Berlin un accord portant sur la mise en place d’une base aérienne commune à Evreux en France.

Le mandat du ministre français prend fin dans quatre semaines. Mais, cela ne l’a pas empêché de conclure cet accord. Depuis l’opération Serval en 2013, l’Allemagne n’a fait que renforcer sa présence au Mali en soutien aux forces armées tricolores.

La future base aérienne commune, devrait abriter des avions de transport Lockeed C-130J acquis par Paris et Berlin aux Etats-Unis dans le but de faire face au vieillissement rapide des Transall des deux armées et aux retards de livraison de l’A400M d’Airbus. Les deux gouvernements investiront à égalité, une centaine de millions d’euros dans cette initiative.

Berlin, qui appuie désormais l’armée française jusque dans le Sahel, envisage de dépasser le simple soutien logistique ou sur le plan de la formation à travers l’opération européenne de formation de l’armée malienne (EUTM Mali), prolongée jusqu’à l’année prochaine.

Le gouvernement allemand est à présent disposé à épauler avec la France, les efforts du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) pour instaurer des patrouilles mixtes entre les forces armées des différents Etats.

Les autorités allemandes ont approuvé la prise en charge financière des cours de formation pour les officiers de liaison du G5 et la fourniture d’équipements légers. Par ailleurs, la brigade franco-allemande, composée de 5.000 hommes, pourrait être déployée en 2018 au Sahel en appui au G5.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*