Le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, Zeid Ra’ad a accusé mardi les éléments du groupe Etat islamique (EI) d’avoir tué jeudi dernier, 163 personnes qui tentaient de quitter la ville irakienne de Mossoul.

«Hier (lundi), mon personnel m’a signalé que des corps d’hommes, de femmes et d’enfants irakiens assassinés se trouvaient encore dans les rues du quartier d’Al-Shira dans la partie ouest de Mossoul, après que 163 personnes ont été assassinées par Daech (acronyme arabe de l’organisation de l’EI) pour les empêcher de fuir », a affirmé Zeid, précisant que des personnes sont portées disparues dans le même quartier.

Ces exécutions semblent avoir eu lieu le jeudi 1er juin dernier, a précisé, pour sa part, son porte-parole, Rupert Coldville.

Avec le soutien de la coalition internationale anti-djihadiste sous commandement américain, les forces irakiennes ont lancé, depuis octobre dernier, une vaste offensive visant à déloger les djihadistes de Mossoul, ville tombée dans l’escarcelle de l’EI en juin 2014.

A présent, les troupes loyalistes tentent de chasser les insurgés de la partie ouest de la ville, après en avoir repris le contrôle de l’est en janvier. A en croire l’ONU, près de 200.000 civils seraient toujours coincés dans les quartiers de Mossoul sous contrôle djihadiste.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*