L’ancien chef de l’Etat brésilien Lula a entamé jeudi à Salvador de Bahia une tournée dans les régions défavorisées situées dans le nord-est du pays, en prévision des élections présidentielles d’octobre 2018.

L’ex-dirigeant brésilien avait récemment été condamné à près de dix ans d’emprisonnement pour corruption mais il a été laissé libre provisoire en attendant le procès en appel.

Imperturbable, il continue à préparer son retour à la tête du pays en octobre 2018. « Je commence ce grand voyage pour voir les choses de près et écouter les gens », a-t-il déclaré jeudi midi, dans une vidéo postée sur le réseau social Facebook.

Dans la ville de Salvador, il a lancé son périple dans le nord-est brésilien au stade Arena Fonte Nova. La rencontre a commencé en début de soirée. Ce stade, qui a accueilli certaines rencontres du Mondial 2014, était très clairsemé, environ 3 000 personnes seulement s’étant rassemblées autour de la scène, au niveau de la pelouse.

Néanmoins, ce public a chaleureusement accueilli Lula à son arrivée, notamment accompagné des tambours de l’orchestre traditionnel Ilê Ayê. Avant cela, divers hommes politiques, acteurs et personnalités localités se sont succédés à la tribune, aidant à patienter ceux qui avaient spécialement effectué le déplacement pour suivre le discours de Lula, qui s’est exprimé tard dans la soirée.

A l’opposé, la majorité de candidats potentiels à l’élection présidentielle brésilienne d’octobre 2018 demeurent discrets pour l’heure.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*