Les villes japonaises de Sendai et de Tokyo ont l’honneur d’accueillir le sommet annuel du Conseil Mondial du Voyage et du Tourisme (WTTC). Celui-ci s’est ouvert à Sendai depuis le lundi 16 avril dernier et se refermera à Tokyo le jeudi 19 avril prochain.

« Les discussions à Sendai aborderont la reconstruction du Japon. C’est très symbolique pour nous d’ouvrir le WTTC dans cette ville au nom associé au séisme et au tsunami ». Une déclaration du président du WTTC, David Scowsill. En effet, c’est déjà très positif que le Japon, gravement perturbé par la catastrophe naturelle de 2011, accueille un tel évènement. Qui plus est, à Sendai, ville située dans la région la plus touchée par le tsunami et surtout que le secteur touristique japonais en a beaucoup souffert. Plus globalement, l’industrie touristique mondiale a connu une année 2011 plutôt difficile : « les douze derniers mois ont été exceptionnellement agités avec la crise de la dette (en Europe), les soulèvements démocratiques (dans les pays arabes), les incertitudes de l’économie mondiale (et) les fortes fluctuations des monnaies comme des cours des matières premières », mentionne le communiqué du WTTC. Malgré tout, le volume des touristes internationaux a marqué une augmentation de 4,4 % en 2011 selon les statistiques de l’Organisation Mondiale du Tourisme.

Afin de mieux faire encore, les discussions tournent autour des défis économiques auxquels est confronté le secteur, des transports et, plus précisément, des perspectives des transporteurs aériens, d’une mise à jour des tendances de consommation et du tourisme durable. L’industrie touristique a un poids certain dans l’économie mondiale : ayant généré un chiffre d’affaire de 6300 milliards de dollars américains en 2011, le tourisme a contribué au PIB mondial à hauteur de 9,1 % et pourvoit de l’emploi à 255 millions de personnes dans le monde.

 
 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*