L’AG600, le plus gros avion amphibie au monde construit en Chine, a effectué dimanche dernier à partir de la ville méridionale de Zhuhai, son vol inaugural d’environ une heure.

L’agence de presse officielle Chine nouvelle a rapporté que l’AG600, surnommé «Kunlong», est équipé de quatre turbopropulseurs d’une puissance totale de plus de 5.000 Ch.

D’une portée de 4.500 kilomètres et censé pouvoir rester douze heures dans les airs, il peut embarquer à son bord, cinquante passagers. Selon les médias officiels, cet hydravion, qui est le plus gros appareil capable de se poser sur l’eau et d’en redécoller, est en principe destiné à la lutte contre les feux de forêt et le sauvetage en mer.

Mais du fait de ses capacités, il pourrait tout aussi bien être utilisé par la Chine dans le cadre de ses projets dans les secteurs maritimes disputés de la mer de Chine méridionale, revendiquée en quasi-totalité par Pékin.

Déjà dix-sept exemplaires ont été commandés à la CCIA, la Corporation chinoise de l’industrie de l’aviation, contrôlée par l’Etat.

Avec ce nouvel appareil, la Chine fait un pas de plus dans le domaine de l’aéronautique et devrait réduire sa dépendance des constructeurs étrangers comme l’américain Boeing ou l’européen Airbus.

Le programme de développement de l’industrie aéronautique en Chine ne cesse d’enregistrer les succès depuis une quinzaine d’année maintenant.

Une semaine avant le décollage de l’AG600, la Chine annonçait le 17 décembre dernier le deuxième vol d’essai du premier moyen-courrier de conception chinoise, le C919, qui pourra transporter 168 passagers avec un rayon d’action de 5.500 kilomètres, et qui a pour objectif direct de concurrencer à la fois le Boeing 737 et l’Airbus A320.

 

Tags: , , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.