L’administration américaine a annoncé dimanche dernier, avoir diminué de 285 millions de dollars sa contribution au budget de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Cette décision était très attendue, après le vote d’il y a à peine quelques jours, au cours duquel les Nations Unies s’étaient prononcées en défaveur de la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne et de transférer l’ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à la Ville sainte. Cette condamnation votée par 128 Etats-membres de l’ONU avait été perçue comme une insulte par Washington.

Le gouvernement américain n’a donc pas tardé à se venger. La mission américaine à l’ONU a fait part de cette coupe. Dans un communiqué, l’ambassadrice américaine auprès de l’organisation, Nikki Haley, estime que «l’inefficacité et les dépassements de budget des Nations Unies sont bien connus».

En même temps, la diplomate américaine s’est réjouie des résultats des discussions sur le budget de 2018, avant de conclure que le gouvernement de son pays continuera à trouver des voies et moyens allant dans le sens d’une ONU plus efficace tout en préservant ses intérêts.

Pour rappel, Washington avait clairement menacé les Etats qui se prononceraient contre la décision de Trump de transférer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Malgré ces menaces, la majorité des pays membres de l’ONU ont condamné cette décision. Seuls 9 Etats ont apporté leur soutien à l’administration américaine et 35 autres se sont abstenus.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.