Les étrangers désireux de se rendre aux Etats-Unis, devront bientôt fournir leurs identités sur les réseaux sociaux, leurs précédents numéros de téléphone et leurs adresses e-mail, précise le département d’Etat américain dans un document rendu public vendredi dernier.

Cette mesure semble s’inscrire dans la «vérification poussée» du profil et coordonnées des voyageurs, annoncée l’année dernière par le président américain Donald Trump.

Les nouvelles mesures concernent les quelques dix millions de personnes qui demandent chaque année, un visa touristique ou d’immigrant pour les Etats-Unis. Par contre, ces mesures ne concernent pas les voyageurs diplomatiques et les responsables gouvernementaux, d’après le document paru dans le Journal Officiel américain (Federal Register).

Les visiteurs concernés devront indiquer sur quels réseaux sociaux ils sont inscrits à partir d’une liste de plateformes qui leur sera soumise. Ils devront aussi donner « les identifiants utilisés … sur ces plateformes au cours des cinq ans précédents la date de la demande».

«D’autres questions portent, pour les cinq dernières années, sur les numéros de téléphone, les adresses de courriels et voyages à l’étranger».

Dès l’annonce de vendredi dernier a commencé une période de consultation publique de deux mois sur ces amendements devant être validés le 29 mai prochain.

Par ailleurs, le programme d’exemptions de visas (ESTA) dont jouissent une quarantaine de pays, majoritairement européens, n’a pas été évoqué dans le communiqué du département d’Etat américain.

Les ressortissants de ces pays n’ont qu’à donner quelques renseignements sur internet pour avoir le droit de séjourner 90 jours au maximum sur le sol américain sans être contraint de suivre la procédure d’obtention d’un visa touristique.

 

Tags: , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.