L’ancien chef d’Etat brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a été incarcéré samedi dernier suite à sa condamnation à une lourde peine de prison pour corruption.

L’icône de la gauche brésilienne est arrivé le jour même, en hélicoptère au siège de la police fédérale de Curitiba, localité du sud du pays considérée comme la capitale de la lutte contre la corruption.

Sur place, des centaines d’opposants ont fêté ce moment par des tirs de feux d’artifices et un concert de casseroles. En réaction, la police a utilisé des gaz lacrymogènes afin de disperser cette foule. Les pompiers ont fait état de huit blessés, dont un par une balle en caoutchouc.

Pour rappel, la justice brésilienne a condamné Lula, 72 ans, pour avoir reçu un luxueux duplex en bord de mer offert par une entreprise spécialisée dans les bâtiments et travaux publics en contrepartie de facilités dans l’obtention de marchés publics.

Les avocats de l’ex-président brésilien ont discuté vendredi dernier de ses conditions de détention. Il demeurera d’abord dans une cellule de 15 mètres carrés avec toilettes et douche privatives au siège de la Police fédérale de Curitiba. Par la suite, Lula sera transféré dans un centre pénitentiaire.

Il est à noter que sa cellule a été spécialement aménagée à cause de son statut d’ancien dirigeant, autrement dit « à l’écart des autres prisonniers, sans aucun risque pour son intégrité morale ou physique », a précisé le juge Serge Moro, qui a ordonné son incarcération.

 

Tags: , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.