L’administration sud-africaine a exprimé mercredi son mécontentement contre l’avertissement adressé par les autorités de Canberra aux ressortissants australiens qui se rendent en Afrique du Sud, leur recommandant de «faire preuve de la plus grande prudence» à cause du haut niveau de criminalité dans ce pays.

C’est le deuxième incident entre les deux Etats au cours de ces dernières semaines. Le gouvernement sud-africain n’a pas du tout apprécié une note adressée par Canberra aux voyageurs australiens voulant visiter l’Afrique du Sud.

«Les crimes, y compris les crimes violents, sont un grave problème en Afrique du Sud. La plupart des crimes sont en augmentation. Soyez vigilants », peut-on lire sur ce document. Les responsables australiens ont également clairement évoqué « les meurtres, les viols, les vols dans les centres commerciaux et les attaques de voitures » en Afrique du Sud.

En fait, c’est en janvier dernier que le gouvernement australien avait adressé cet avertissement à ses ressortissants désireux de voyager en Afrique du Sud. Mais les autorités sud-africaines ne s’en sont indignées que mercredi dernier, assurant que cette note comprend «des informations erronées ».

La ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Lindiwe Sisulu, a jugé dans un communiqué, que cette recommandation peut non seulement dissuader les citoyens australiens de visiter l’Afrique du Sud mais également de salir l’image du pays. Elle s’est s’engagée à « faire part de ses inquiétudes au gouvernement australien ».

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.