L’administration américaine a refusé l’entrée aux Etats-Unis à l’ex-Secrétaire général de l’OTAN, Javier Solana, en raison de son récent déplacement en Iran.

Pour rappel, Javier Solana a occupé la fonction de secrétaire général de l’organisation nord-atlantique de 1995 à 1999. Et, entre 1999 et 2009, cette personnalité politique espagnole a occupé les fonctions de Haut représentant pour la politique étrangère et de sécurité de l’Union Européenne (UE).

D’après le journal « El Pais », les autorités américaines ont refusé l’entrée sur leur sol à Javier Solana en raison d’un précédent voyage en Iran, pays qui figure sur la liste noire américaine.

Normalement,  Solana n’a pas besoin de visa pour un séjour de moins de trois mois sur le territoire américain. Toutefois, avant son déplacement aux Etats-Unis, il devait obtenir une autorisation électronique de voyage, ce qui lui a été refusé. Sans ce sésame, l’ancien patron de l’OTAN n’a pas pu fouler le sol américain, où il devait prendre part à une rencontre de la Brookings Institution, qui est un prestigieux think tank aux Etats-Unis.

Selon les explications de l’ambassade américaine à Madrid, le système des autorisations de voyage refuse automatiquement les demandes des personnes ayant voyagé en Iran, en Irak, en Syrie, au Soudan, en Libye, en Somalie et au Yémen durant ces dernières années. Il reste tout de même à Javier Solana la possibilité de demander un visa américain.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.