Suite au départ à la retraite d’un juge réputé pour sa modération, le président américain Donald Trump a nommé lundi à la Cour suprême le magistrat conservateur Brett Kavanaugh. Ce dernier doit encore être confirmé par le Sénat.

« Ce soir, j’ai l’honneur et le privilège d’annoncer que je nomme à la Cour suprême des Etats-Unis Brett Kavanaugh », un magistrat « aux références impeccables », a déclaré le chef d’Etat américain lundi soir aux alentours de 21 heures (heure locale), un moment de grande audience pour les chaînes de télévision.

Aux Etats-Unis, la Cour suprême est l’instance chargée de veiller à la constitutionnalité des lois. Ces neuf juges sont désignés à vie, offrant ainsi une garantie à long terme. Suite au départ à la retraite surprenant du magistrat Anthony Kennedy, 81 ans, cette nomination était donc très attendue.

Agé de 53 ans, Brett Kavanaugh est présentement juge à la cour d’appel de Washington. Il a été conseiller juridique de l’ex-dirigeant américain républicain George W. Bush.

L’an dernier, Donald Trump avait déjà nommé à la Cour suprême un autre conservateur, le juge Neil Gorsuch. Avec l’arrivée de Brett Kavanaugh, cette instance dispose à présent d’une majorité de cinq membres conservateurs, contre quatre magistrats progressistes.

Dans ce contexte, nombre d’observateurs pensent qu’un réel risque plane sur différents acquis sociaux, à l’instar du droit à l’avortement institué par cette haute juridiction en 1973.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.