Le gouvernement allemand va mettre à disposition de la Côte d’Ivoire, une enveloppe de 40 millions d’euros (44 millions de dollars) pour la construction de sa première centrale solaire, a annoncé mercredi l’ambassade d’Allemagne à Abidjan.

Ce pays d’Afrique de l’ouest veut porter d’ici à 2020 à 11 % la part des énergies renouvelables au mix énergétique.

Suivant un communiqué de la mission diplomatique allemande en Côte d’ivoire, la centrale solaire de Boundiali (nord), qui sera dotée d’une puissance de 37,5 MWc (mégawatt-crête, la puissance électrique optimale), jouira d’un financement de la Banque de Développement Allemande (KfW) à hauteur de 27 millions d’euros et d’une contribution de l’Union Européenne (UE) à hauteur de 9,7 millions d’euros.

Un «accord de partenariat» a été signé en ce sens mercredi à Abidjan par la directrice générale du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), Ingrid-Gabriela Hoven, l’ambassadeur d’Allemagne en Côte d’Ivoire, Michael Grau, et le ministre ivoirien de l’Economie, Adama Koné.

Il sied de signaler que le 30 octobre prochain, le chef d’Etat ivoirien, Alassane Ouattara se rendra en Allemagne pour prendre part au sommet du G20 pour les investissements.

L’an dernier, le gouvernement allemand a prêté 100 millions d’euros à la Côte d’Ivoire pour la mise en œuvre de projets d’infrastructures et d’appui aux réformes visant à «attirer les capitaux privés et à créer des emplois».

 

Tags: , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.