Moins de trois heures après avoir été confirmé par le Sénat américain, Brett Kavanaugh a prêté serment samedi dernier en qualité de juge de la cour suprême des Etats-Unis, ce qui constitue une «victoire» pour le président américain, Donald Trump.

«Je me tiens devant vous aujourd’hui (samedi) après une formidable victoire pour notre nation, pour notre peuple et pour notre constitution», a déclaré le chef d’Etat américain lors d’un meeting électoral à Topeka, dans le Kansas.

Le juge Kavanaugh, 53 ans, devient le 102è membres à intégrer la cour suprême américaine. Il sied de signaler que le Sénat a validé sa nomination à une très courte majorité, soient 50 voix contre 48.

En effet, le processus de confirmation de Brett Kavanaugh a été entaché d’accusations d’agression sexuelle à son encontre. La société américaine en sort divisée, des milliers de protestataires ont défilé à Washington et dans d’autres villes à l’instar de Seattle, pour contester sa nomination.

Pour preuve, samedi dernier, un millier de manifestants ont passé leur journée devant la cour suprême. «Pas de justice, pas de siège» ou «Votez contre eux», pouvait-on lire sur les pancartes brandies par certains de ces contestataires, tandis que d’autres, en colère, se sont mis à frapper sur les portes de la plus haute juridiction américaine. Au final, les forces de l’ordre les ont éloignés du bâtiment. Il y a eu des dizaines d’interpellations.

 

Tags: , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.