Tunis: très faible pourcentage des Tunisiens clients actifs (enquête)

Selon une enquête menée dans les institutions financières formelles,  seulement 9% des Tunisiens sont des clients actifs, effectuant au moins trois transactions mensuelles via leurs comptes financiers.

Cette enquête vise à déterminer le niveau de l’inclusion financière des personnes et des micro-entrepreneurs sur tout le territoire tunisien et ce, à travers la compréhension des comportements de la demande financière.

Basée sur 22 indicateurs, portant sur trois principaux piliers, à savoir l’accès, l’usage et la qualité des services financiers, elle relève que 61% des Tunisiens sont des clients d’une institution financière formelle (banque, poste, assurance…).

S’exprimant lors de l’annonce de ces résultats, le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), Marouan Abassi, a indiqué que de nouveaux moyens seront mobilisés afin d’améliorer l’inclusion financière en Tunisie, pour inclure les personnes à faibles revenus et privées de crédits bancaires, dans le cycle économique.

Pour sa part, le ministre tunisien de Finances, Ridha Chalghoum, a fait savoir que les efforts seront axés sur le rapprochement des nouveaux produits financiers des utilisateurs, dans les différentes régions du pays et leur adaptation aux besoins des tunisiens.

 

Lancée début 2017, cette enquête révèle aussi que 6% des micro-entreprises sont assurées et 25% d’entre elles sont des clientes actives, alors que 33% ont eu un crédit formel en 2018. Elle précise également que 2% des Tunisiens sont assurés hors assurance obligatoire, 16% ont eu un crédit formel et 17% ont épargné sur un compte rémunéré durant l’année écoulée.

 

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus