Shutdown : Trump critique Pelosi, opposée à ses propositions de sortie de crise

Le président américain Donald Trump a véhémentement décrié dimanche la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, qui a rejeté la veille sa proposition d’accord pour financer la construction d’un mur anti-immigration au niveau de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

«Nancy Pelosi s’est comportée de façon si irrationnelle et s’est tellement déportée sur la gauche qu’elle est désormais officiellement une démocrate radicale. Elle est tellement pétrifiée par les gauchistes de son parti qu’elle a perdu tout contrôle», a posté sur le réseau social Twitter, le chef d’Etat américain.

Dans d’autres tweets, le milliardaire a également reproché aux leaders démocrates de s’être opposés par pur intérêt électoral au financement de son projet, ayant pour objectif de mettre fin au «shutdown», la paralysie partielle des administrations fédérales en cours depuis le 22 décembre dernier.

«Ils ne voient pas la criminalité et la drogue, ils ne voient que (l’élection présidentielle de 2020, qu’ils ne remporteront pas», soutient le président Trump.

Ce dernier a offert samedi d’accorder un sursis de trois mois à près d’un million de migrants présentement menacés d’expulsion, en contrepartie de l’aval du Congrès au budget de 5,7 milliards de dollars pour le financement de la construction du mur anti-immigration.

En outre, il a proposé de prolonger un statut de protection temporaire (TPS) permettant à près de 300 000 migrants de travailler de manière légale sans pour autant détenir de titre de séjour. Il est à noter que, sous Donald Trump, les ressortissants de divers pays notamment latino-américains, ont vu leur TPS abrogé.

Andreï Touabovitch

Partager