Chine : Croissance solide dans le secteur des services

Calculé par le cabinet IHS Markit et publié hier dimanche par le groupe de médias Caixin, l’indice directeur d’achat (PMI) pour les services en Chine s’est établi à 53,6 le mois de janvier dernier, ce qui signifie une tendance à la hausse de l’activité dans les services, une information de bon augure pour la Chine qui est actuellement en pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis.

Très suivi par les économistes, cet indice est élaboré à partir d’un sondage effectué auprès des directeurs d’achats des entreprises. Il s’était établi à 53,9 en décembre et à 53,8 en novembre. Le seuil de 50 étant la séparation entre la contraction et l’expansion, l’activité dans les services en Chine a donc toujours le vent en poupe malgré un très léger ralentissement.

Les prestataires de services chinois ont enregistré la plus forte augmentation des commandes à l’exportation depuis plus d’un an et le taux de création d’emplois dans l’empire du milieu, a atteint des sommets depuis trois mois.

La santé du secteur des services contraste avec la faiblesse du secteur industriel du pays qui souffre de la guerre commerciale en cours entré Pékin et Washington, en plus d’une conjoncture mondiale défavorable.

L’indice PMI manufacturier publié par Caixin la semaine dernière montre une nouvelle contraction inquiétante dans ce pays, de l’activité manufacturière en janvier.

Le secteur des services est un moteur de croissance essentiel pour l’économie chinoise, pesant à hauteur de plus de la moitié du Produit Intérieur Brut du pays.

Face au ralentissement de son économie, la Chine entend accentuer cette tendance, ce qui représente une transformation profonde de son économie. Lourdement endetté, la Chine peine en effet à rééquilibrer son modèle de croissance économique.

Andreï Touabovitch

Partager