Les exportations du gaz Iranien vers le Pakistan

Suite à une demande des autorités pakistanaises en vue d’augmenter le niveau des exportations de gaz naturel iranien vers le Pakistan, des pourparlers ont eu lieu dans la capitale iranienne  entre les autorités des deux pays respectifs.

Ce mercredi, le ministre iranien du Pétrole Javad Oji a annoncé la volonté des autorités pakistanaises d’accroitre le niveau des exportations de gaz naturel normalement de 21,5 millions à 30 millions de mètres cubes par jour. En effet, ce nouveau cycle de négociation entamé entre Téhéran et Islamabad n’est que la suite d’un accord de 25 ans conclu depuis 2009  entre les deux pays et qui prévoyait que l’Iran exporterait à compter de février 2014, 7,8 milliards de mètres cubes de son gaz naturel vers le Pakistan via la canalisation. Cet accord de plusieurs milliards de dollars représente pour le Pakistan un moyen de réactiver les activités économiques du pays mais également d’atteindre un équilibre entre l’offre et la demande d’énergie. Pour l’Iran, il n y a aucune restrictions à élever le volume des exportations du gaz naturel du pays et d’ailleurs, si le gouvernement pakistanais le souhaitait, les exportations de gaz  peuvent être entamées bien avant 2014, date normalement prévue par l’accord.  Idée consolidé par le directeur général de la Compagnie nationale iranienne d’exportation de gaz (NIGEC) car selon lui,  les exportations de gaz vers le Pakistan peuvent déjà débuter dès 2012 étant donné que l’Iran a achevé 800 km sur les 900 km de pipeline de gaz prévus par l’accord. Les autres 160 km restants devraient pouvoir être réalisés d’ici l’an prochain.

Classé deuxième au monde en ressource de gaz naturel après la Russie, le gaz iranien continue d’attirer bon nombre de pays comme la Turquie, l’Arménie ou récemment l’Irak.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *