Le Premier ministre italien Giuseppe Conte en déplacement en Irak

Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte a été reçu mercredi à Bagdad, par les autorités irakiennes dans le cadre d’une visite diplomatique dans ce pays du Moyen-Orient.

Le chef du gouvernement italien a échangé, entre autres, avec son homologue irakien, Adel Abdel Mahdi et le président irakien, Barham Saleh.

Conte a abordé avec les deux responsables irakiens, la question de la lutte contre l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI). Rappelons que l’Irak a officiellement proclamé la victoire sur ce mouvement terroriste à la fin de 2017, à l’issue de trois ans de combats menés avec le soutien d’une coalition militaire internationale dont l’Italie est membre.

Lors d’un point de presse tenu conjointement avec le Premier ministre irakien, le Président du Conseil italien a notamment déclaré que son pays soutenait «la formation de la police irakienne» et apportait son expertise à l’Unesco, alors que l’Irak abrite cinq sites classés au patrimoine mondial de l’humanité et une douzaine d’autres à l’étude.

Depuis la visite effectuée par le président américain Donald Trump en Irak en décembre dernier, sans pour autant rencontrer les autorités de ce pays, d’autres responsables politiques de premier plan s’y sont rendus. C’est le cas des rois Abdallah II de Jordanie et Felipe VI d’Espagne et du secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo.

Andreï Touabovitch

Partager