Total fait une «importante» découverte d’hydrocarbures au large de l’Afrique du Sud

Le groupe pétrolier français «Total» a annoncé lundi dans un communiqué publié à Paris, avoir fait la découverte d’un «important» gisement de condensats – des hydrocarbures à l’état gazeux et liquide – dans le bassin de l’Outeniqua, situé à 175 km au large de la côte sud au large de l’Afrique du Sud.

«Il s’agit d’un gisement qui pourrait représenter un volume d’environ 1 milliard de barils, du gaz et des condensats », a confié aux médias le patron de Total, Patrick Pouyané qui présentait les résultats 2018 de sa multinationale.

Pour Pouyané, il s’agit «probablement d’un gros gisement … mais dans une région où l’exploitation s’annonce difficile, avec de fortes vagues et une météo pas très facile ».

Déjà en 2014, Total avait été contraint d’arrêter une précédente campagne de recherches dans la même zone en raison de la rudesse du climat.

De son côté, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa a exprimé sa joie suite à cette découverte sans précédent pour son pays. «Elle pourrait bien changer la donne pour notre pays et aura des conséquences significatives pour notre sécurité énergétique», a-t-il estimé lors de son discours annuel devant le Parlement.

Andreï Touabovitch

Partager