Crise au Venezuela : Américains et Russes s’affrontent au Conseil de sécurité

Les Américains et les Russes ont déposé au Conseil de sécurité de l’ONU, deux projets de résolution opposés sur la crise politique au Venezuela.

Le projet de résolution des Etats-Unis sur le Venezuela appelle Caracas à faciliter l’accès d’une aide humanitaire internationale et à s’engager pour l’organisation d’un scrutin présidentiel.

Le texte exprime «le plein soutien» du Conseil à l’Assemblée nationale vénézuélienne, «seule institution démocratiquement élue au Venezuela». Selon les diplomates, aucune date n’a encore été avancée par Washington pour le vote de son projet de résolution et les négociations se poursuivent.

Les Russes, qui accusent les Etats-Uni d’appuyer un « coup d’Etat » au Venezuela, ont réagi avec une contre-proposition. Leur projet de résolution alternatif appelle à «un règlement de la situation actuelle via des moyens pacifiques». Il apporte aussi son soutien à «toutes les initiatives visant à trouver une solution politique entre les Vénézuéliens».

Le président vénézuélien Nicolas Maduro et l’opposant Juan Guaido, reconnu comme président intérimaire du Venezuela par une quarantaine de pays, ont des positions opposée au sujet de l’aide humanitaire envoyée par les Etats-Unis, récemment acheminée dans la ville colombienne de Cucuta, à la frontière avec le Venezuela.

Nicolas Maduro s’oppose à ce que cette aide entre dans le pays estimant qu’elle ouvrirait la voie à une intervention militaire étrangère dans son pays.

En revanche, Juan Guaido estime que cette position équivaut à un «crime contre l’humanité», à un moment où les Vénézuéliens sont confrontés à de graves pénuries et s’est dit prêt à tout, y compris à autoriser une intervention militaire des Etats-Unis, pour chasser Nicolas Maduro du pouvoir.

Andreï Touabovitch