La France livre six bateaux à la marine libyenne pour contrôler l’immigration clandestine

Le gouvernement français va fournir six embarcations rapides à la marine libyenne afin de combattre l’immigration irrégulière en Méditerranée, a annoncé jeudi le ministère français des Armées.

La ministre tricolore des Armées, Florence Parly a fait part de cette décision au Premier ministre libyen Fayez al Sarraj lors d’une rencontre tenue en marge de la conférence sur la sécurité de Munich le 17 février dernier.

«Elle a annoncé la livraison à la Libye de six embarcations marines à partir du printemps prochain», a précisé la porte-parole du ministère des Armées, Yasmine-Eva Fares-Emery lors de son point de presse hebdomadaire.

Il s’agit de bateaux à coque semi-rigide du fabricant tricolore Sillinger, que l’Etat français compte acheter pour les remettre au gouvernement libyen, a indiqué le ministère des Armées, précisant que «cette action s’inscrit dans le cadre du soutien de la France aux efforts de la marine libyenne pour lutter contre l’immigration clandestine».

A propos, la France est elle-même engagée dans la lutte contre l’immigration irrégulière en mer Méditerranée en collaboration non seulement avec la Libye mais également avec d’autres Etats riverains comme l’Espagne et l’Italie. L’Hexagone est également engagé dans la mission Frontex et l’opération européenne Sophia.

Andreï Touabovitch

Partager