Vénézuela : le Brésil écarte toute possibilité d’intervention militaire américaine à partir de son territoire

Le gouvernement brésilien ne compte pas mettre son territoire à disposition des Etats-Unis pour une éventuelle intervention militaire au Venezuela, a assuré lundi le vice-président brésilien, Hamilton Mourao, d’après une information relayée par la chaîne de télévision Globo News.

« Cela implique le feu vert du Congrès national (Parlement brésilien), le gouvernement brésilien ne peut pas le faire (sans avoir demandé l’avis du parlement). Et la plupart des membres du gouvernement sont contre », a déclaré M. Mourao au micro de Globo News, juste avant de poster un message y relatif sur le réseau social Twitter. D’après cette autorité, Brasilia fera tout pour que la crise vénézuélienne soit résolue par des voies pacifiques et diplomatiques.

Il est à noter que la Force nationale de sécurité publique brésilienne a agrandi le périmètre de sécurité de la zone frontalière avec le Venezuela de sorte à baisser les tensions suite aux récents heurts, ont rapporté certaines sources de presse.

Pour rappel, des activistes soutenant l’opposition vénézuélienne au Brésil ont attaqué dimanche matin le poste de contrôle frontalier situé à proximité de la localité brésilienne de Pacaraima, incendiant même un véhicule de la Garde nationale vénézuélienne. En réaction, les militaires vénézuéliens leur avaient lancé des gaz lacrymogènes.

Andreï Touabovitch

Partager