Investissement climatique au Sahel

L’annonce par SM le Roi Mohammed VI, lundi à Niamey, de l’engagement du Maroc à prendre en charge les études de faisabilité pour finaliser le Plan d’Investissement Climatique pour la région Sahel (PIC-RS) adopté par les Chefs d’Etat et de gouvernement de la région, est une décision « hautement louable », a indiqué le secrétaire général du Centre supérieur de l’environnement et des ressources naturelles du Soudan, Dr. Noureddine Ahmad Abdallah.

M. Ahmad Abdallah s’est félicité d’une décision « hautement louable car constituant la base qui détermine la pertinence et l’efficience de tout le Plan d’investissement climatique adopté par la Conférence au Sommet de la Commission du climat pour le Sahel ».

La Commission de la région du Sahel a été lancée en novembre 2016 à Marrakech, lors du Sommet africain de l’action, tenu à l’initiative de SM le Roi Mohammed VI en marge de la COP22, avec deux autres commissions sous-régionales qui sont la Commission du Bassin du Congo et la Commission des Etats insulaires.

Andreï Touabovitch