Polémique autour des festivités du 4 juillet aux Etats-Unis

Cette année, la fête nationale américaine, célébrée le jeudi 4 juillet, a été caractérisée par certaines innovations, dont un défilé militaire et un discours du président Donald Trump, ce qui a donné lieu à une polémique dans le pays.

D’ordinaire, le 4 juillet est une journée d’unité aux Etats-Unis. Mais, cette année, la fête nationale a pris des allures d’affrontement politique. Les partisans de l’actuel chef de l’Etat américain étaient présents en masse sur le Mall, la gigantesque pelouse de Washington pour célébrer l’événement.

Ils étaient venus appuyer l’initiative de Donald Trump qui a convié, à cette occasion, l’armée à prendre part aux festivités. Au programme, notamment une exposition de chars, un défilé aérien et surtout des troupes rassemblées pour assister au discours du dirigeant américain.

Il n’en fallait pas plus pour susciter des critiques du côté des démocrates, qui ont dénoncé une exploitation des forces armées à des fins politiques. A en croire certains médias locaux, le Pentagone a hésité à prendre part aux festivités sous la forme voulue par Trump.

En effet, aux Etats-Unis, les défilés militaires sont plutôt considérés comme caractéristiques des régimes totalitaires. D’aucuns estiment que cette initiative n’avait pour but que de valoriser le président Trump à l’approche des élections et de la fin de son mandat, tout en s’interrogeant sur le coût de ces célébrations.

Andreï Touabovitch

Partager