L’application chinoise «Study the Great Nation» sert à espionner 100 millions de personnes

L’entreprise allemande Cure53, experte en cybersécurité, a avancé que l’application chinoise « Study the Great Nation » (Xuexi qiangguo, en chinois), sert à espionner les 100 millions d’utilisateurs qui l’ont téléchargée, une information que le gouvernement chinois a bien entendu réfuté.

Cure53 est arrivé à ce constat au terme d’une étude commandée par The Open Technology Fund, un programme de soutien aux technologies favorisant la liberté de l’Internet financé par le gouvernement américain.

Mise au point par le géant Alibaba, l’application «Study the Great Nation» a été conçue pour promouvoir la politique du président chinois Xi Jinping. L’application propose aux utilisateurs toutes sortes de quiz, plus ou moins ludiques, portant sur la « pensée de Xi Jinping », la doctrine du président chinois, mais aussi sur l’histoire du pays, avec des récompenses à la clé, sous forme de points ou de cadeaux.

Mais selon la firme allemande, elle disposerait d’une «porte dérobée», permettant d’exécuter des commandes sur le Smartphone avec les niveaux de privilèges d’un administrateur, comme télécharger un logiciel, modifier des fichiers et des données ou installer un enregistreur de frappe.

Elle aurait un faible niveau de cryptage dans ses options, notamment la messagerie et l’authentification biométrique, ce qui permettrait de «collecter, cartographier et analyser efficacement des informations personnelles, des données biométriques et des messages privés dans une base de données centralisée».

Le gouvernement chinois pourrait ainsi accéder aux messages, aux photos, aux contacts et à l’historique de navigation Internet. Une ligne de commande permettrait aussi de connaître la géolocalisation de l’appareil, d’activer l’enregistrement audio et même d’appeler un numéro.

«Study the Great Nation» a été lancée en janvier dernier et a bénéficié d’une large publicité, notamment sur les réseaux sociaux, au point de devenir aujourd’hui le programme gratuit le plus téléchargé par les utilisateurs chinois.

Les membres du Parti communiste sont incités les Chinois à l’utiliser et certaines entreprises sont allées beaucoup plus loin en rendant son utilisation obligatoire.

Andreï Touabovitch