Espagne: Les violations des droits humains par le polisario dénoncées au Parlement Basque

Des membres du Parlement régional du Pays Basque ont vivement dénoncé, mercredi à Vitoria Gasteiz, les graves violations des droits de l’homme perpétrées par le polisario contre les populations sahraouies séquestrées dans les camps de Tindouf, en territoire algérien, et ce à l’occasion d’une réunion avec une délégation de la société civile des provinces du Sud du Royaume.
Gloria Sanchez Martin et Miren Gallastegui Oyarzabal, membres de la commission des droits de l’homme du parlement régional Basque, ont indiqué que cette rencontre leur avait permis de prendre conscience de la réalité des graves violations des droits de l’homme commises par le polisario.
Pour ces membres du groupe du parti socialiste basque (PSE), il s’agit de dénoncer fermement les abus, la violence et le déni des droits humains les plus élémentaires dont sont victimes les populations séquestrées dans les camps de Tindouf, sous le contrôle stalinien du mouvement séparatiste du polisario.
Elles ont également fait part de l’engagement de leur groupe parlementaire à lutter pour la défense des droits humains et à œuvrer pour la remise en liberté des sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf.
Gloria Sanchez Martin a fait état des « témoignages accablants » qui leur ont été présentés par les membres de la délégation de la société civile des provinces du Sud du Royaume, eux mêmes victimes des crimes commis par les tortionnaires du polisario ».
Ces témoignages « nous ont permis de prendre connaissance des différentes formes de torture et leurs conséquences sur la vie des victimes, ainsi que des nombreux cas de disparition et de sévices commis par les séparatistes », a souligné la parlementaire Basque.
Les membres de la délégation, composée du président de l’Association des portés disparus au polisario (APDP), Dahi Aguai, de Mme Jmaiaa Yassine et de Mohamed Mokhtar Al Alyin, ont également tenu une réunion avec la présidente du Parlement régional basque, Bakartxo Tejeria.
Une réunion consacrée à la mise en lumière de la situation déplorable des détenus dans les camps de Tindouf et à l’examen des moyens de soutien nécessaires pour contribuer à dévoiler les atrocités et les violations commises par les séparatistes du polisario auprès des instances politiques et syndicales et la société civile de la région.

Mohamed El Abdi