Argentine : les coalitions et alliances

130 députés élus le 27 octobre (la moitié des membres de la Chambre des représentants) ont prêté serment mercredi, moins d’une semaine avant l’investiture du nouveau président élu, Alberto Fernandez.
Après les élections présidentielle et législatives et les négociations en vue pour former des alliances et des blocs au niveau de la Chambre des représentants, le nombre de représentants de la majorité a atteint 120 membres sur un total de 257 députés (la majorité absolue est de 129 membres), notant que le groupe parlementaire du « Front de tous » sera dirigée par Maximo Kirchner, fils de l’ancienne présidente et vice-présidente élue, Cristina Fernandez, et du défunt président Nestor Kirchner.
Le bloc « Tous pour le changement », de la coalition du président sortant, Mauricio Macri, compte 116 députés, est le deuxième groupe de la chambre.
D’autre part, le président de la banque centrale, Guido Sandleris, démissionnera le 10 décembre, date à laquelle le président élu, Fernandez, prendra ses fonctions.
Lors d’une conférence de presse au siège de la Banque centrale, M. Sandleris a déclaré que sa démission permettrait au président Alberto Fernandes de travailler en toute liberté pendant son mandat et s’engageait à coopérer pleinement lors de la transition entre les administrations sortante et suivante.

Andreï Touabovitch