Les Pays-Bas durcissent les mesures de lutte contre le coronavirus

Le confinement partiel en vigueur aux Pays-Bas sera durci afin d’essayer de ralentir la propagation du coronavirus, a annoncé mardi le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, avant de préciser que les cinémas, musées, zoos et autres lieux accueillant du monde seront fermés pour une période de deux semaines.

« Les choses ne vont pas mal, mais elles ne vont pas bien non plus », a déclaré le chef du gouvernement néerlandais lors d’un point de presse. « Le nombre de cas (de contaminations au nouveau coronavirus) doit diminuer plus vite. C’est message difficile … mais il n’y a pas d’autre solution », a-t-il poursuivi.

Contrairement à ses voisins, les Pays-Bas avaient opté, au cours de ces derniers mois, pour des mesures moins contraignantes dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. 

Toutefois, ce pays a été sévèrement affecté par la deuxième vague de cette épidémie, affichant l’un des taux d’infections les plus hauts à l’échelle européenne. 

Dans la foulée, les autorités ont fermé depuis le 14 octobre dernier les bars, restaurants et « Coffee Shop » vendant du cannabis et rendu obligatoire le port du masque. Ce tour de vis a amélioré la situation, mais pas de manière suffisante, de l’avis de M. Rutte. 

« Afin de réduire les mouvements et les contacts, tous les bâtiments recevant du public et les lieux de rassemblement intérieurs et extérieurs doivent fermer pour deux semaines », a déclaré le Premier ministre néerlandais.

Andreï Touabovitch