Sahara- Guerguarat: Saint-Christophe-et-Niévès apporte son soutien au Maroc

Le gouvernement de Saint-Christophe-et-Niévès a exprimé « sa solidarité avec le gouvernement marocain alors qu’il continue d’œuvrer pour maintenir sa souveraineté et son intégrité territoriale de manière pacifique dans la zone tampon d’El Guerguarat ».

Dans une lettre adressée à l’Ambassade du Royaume du Maroc à Sainte-Lucie, le gouvernement christophien, à travers son ministère des Affaires Étrangères, a appelé “au dialogue et à une résolution pacifique de cette question”, espérant que « les intrusions illégales cesseront et que la stabilité sera préservée dans la région ».

Saint-Christophe-et-Niévès vient s’ajouter à Haïti, Grenade, Antigua-et-Barbuda et la Dominique, autant de pays des Caraïbes ayant exprimé leur soutien au Royaume du Maroc pour ses efforts visant à maintenir la paix dans la région d’El Guerguarat.

De nombreux autres pays arabes, en Afrique et en Europe avaient soutenu le Maroc après son intervention, le 13 novembre, pour chasser les milices séparatistes du polisario qui avaient occupé, pendant une vingtaine de jours, le poste-frontière de Guerguarat, point de passage entre le Royaume et la Mauritanie, et rétablir la libre circulation avec les pays d’Afrique subsaharienne.

Mohamed El Abdi