A330 MRTTLe gouvernement indien vient de présélectionner Airbus Military dans le cadre d’une commande d’avions ravitailleurs. La succursale d’EADS a été préférée à un concurrent russe.
L’Inde veut acquérir pas moins de 6 avions-ravitailleurs. Raison pour laquelle elle a jeté son dévolu sur Airbus Military. L’A330 MRTT (Multi Role Tanker Tranport), modèle d’appareil ravitailleur proposé par la filiale d’EADS, se calque sur l’avion de ligne A330. Il était opposé à l’avion russe Iliouchine II – 78, dont les forces armées indiennes disposent déjà de modèles. D’après certaines indiscrétions, ce contrat vaudrait aux alentours de 950 millions d’euros (1,2 milliard de dollars). Il ne s’agit que d’une étape préliminaire, les deux parties devant à présent approfondir les discussions. Airbus Military espère que ces négociations aboutiront à « un contrat final de production pour un nombre prévu de 6 avions » au cours de l’année. Néanmoins, le délai d’attribution du contrat pourrait s’avérer plus long, d’après certains observateurs, l’Inde étant réputée pour tirer en longueur ce genre d’affaires. D’ailleurs, certains experts estiment que New Delhi aurait pu acquérir les mêmes appareils à meilleur marché 5 ans plus tôt. Ce qui n’a pas été possible à cause de la lenteur des procédures.
Comme son nom l’indique, l’A330 MRTT compte plusieurs options : en dehors de son rôle dans le ravitaillement d’autres avions, il peut prendre à son bord des passagers, servir à des évacuations médicales et au fret. Présentement, Airbus Military prépare 28 commandes de l’A330 MRTT, effectuées par l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis (EAU), l’Australie et le Royaume-Uni.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*