Sharia4Belgium Fouad BelkacemLes forces de police belges ont procédé hier mardi à plusieurs opérations de police, perquisitions, interpellations, contre les milieux islamistes dans le pays. Cela dans le but de remédier au phénomène croissant des jeunes belges qui rejoignent les rangs des rebelles en Syrie.

Cette vaste opération, menée après une année d’investigations, s’est concentrée sur un groupuscule radical baptisée Sharia4Belgium qui prône l’instauration de la loi islamique en Belgique et le djihad armé international. Le parquet fédéral a indiqué que 48 perquisitions, principalement dans les régions d’Anvers et de Bruxelles, avaient été menées à l’aube. Six personnes, dont la figure de proue de Sharia4Belgium Fouad Belkacem, ont été interpelées et présentées à un juge d’instruction. Des ordinateurs, des téléphones portables et plus de 30 000 euros ont été saisis. Le groupuscule islamiste aurait organisé l’envoi de 33 combattants en Syrie.

Les efforts des autorités belges pour endiguer le départ volontaires de leurs ressortissants pour la Syrie ne s’arrêtent pas là. Un programme de lutte contre la radicalisation, avec le concours des intervenants sur le terrain, doit être instauré dans les écoles et les mosquées. Le gouvernement devrait également envisager cette semaine un renforcement des contrôles aux frontières et une intensification de la collaboration avec la Turquie, pays par lequel transitent la plupart des futurs djihadistes belges. Dans le même temps, en Turquie, la police a arrêté dix personnes soupçonnées d’être liées à Al-Qaïda et de recruter, d’entraîner et d’armer des combattants pour la rébellion en Syrie.

L’opinion belge se préoccupe beaucoup de ces départs pour la Syrie. D’autant plus que dans plusieurs cas il s’agit de très jeunes gens et dans certains cas de mineurs. Des morts, comme celle dimanche dernier d’un français de 38 ans proche des milieux islamistes bruxellois, sont déjà à déplorer.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*