FRANCE-SPACE TOURISM-ASTRIUMLa compagnie KLM Royal Dutch Airlines a lancé un concours dont le prix sera une virée touristique dans l’espace. Baptisé « claim your place in space », ce qui se traduit par « réclamez votre place dans l’espace », le concours consiste à prédire la hauteur maximale à atteindre par un ballon qui sera lancé aujourd’hui dans le désert du Nevada, aux Etats Unis.

Le ballon est calibré pour exploser à une certaine hauteur, le gagnant du concours sera celui qui prédira le mieux la hauteur à atteindre juste avant l’explosion. Le vol vers l’espace est prévu pour le premier jour de l’année prochaine, à bord du ZeroGravity SXC Lynx Spacecraft, l’engin construit spécialement pour le tourisme spatial de la compagnie XCOR Aerospace.

Aussi, cette promenade vers l’espace se fera à titre gracieux pour le vainqueur. Les premiers vols touristiques vers l’espace ont été initiés par les russes qui voulaient renflouer leurs caisses et faire face aux difficultés des financements. Le coût d’une visite touristique était alors évalué à plus de 20 millions de dollars.

Par ailleurs, à la différence des missions spatiales qui nécessitent un vol orbital pour long séjour, l’heureux gagnant ne profitera que d’un vol suborbital. C’est à dire que l’engin sera propulsé en hauteur jusqu’à atteindre l’espace, sans pour autant atteindre la vitesse de libération ou se mettre en orbite. Dès que sa hauteur maximale sera atteinte, il retombera en chute libre. Ce procédé moins onéreux que la mise en orbite, permet au passager de ne séjourner que très peu dans l’espace.

Le concours rappelle encore une fois la longue marche de l’homme dans la maîtrise de son environnement. Après avoir quitté la grotte, maîtrisé le feu, conquis les océans et fendu le ciel, il explore désormais l’espace et en découvre toujours d’avantage les contours. Au regard des investissements coûteux pour la recherche, le tourisme spatial pourrait être la solution au développement des sociétés privées dédiées spécialement au voyage dans l’espace.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*