Le service fédéral russe des statistiques (Rosstat) a annoncé que la Russie est arrivée en tête du classement de croissance du produit intérieur brut (PIB) des pays du G8, avec 4,8% au troisième trimestre de 2011 en glissement annuel.

En attendant les données sur la croissance du PIB au troisième trimestre 2011 de l’Italie et du Canada, la Russie distance l’Allemagne (2,6%), les Etats-Unis (1,6%), la France (1,6%), la Grande Bretagne (0,5%) ainsi que le Japon qui a connu une baisse de 0,2%.   En parallèle, la Russie occupe la troisième place dans le classement des pays émergents derrière la Chine (9,1%), l’Inde (8,1%) et devant le Brésil (3,1%). En matière d’accroissement de la production industrielle, la Russie arrive en deuxième place parmi les pays du G8 grâce à une hausse de 5,2% durant les neuf premiers mois de 2011 en glissement annuel derrière l’Allemagne qui reste en tête du classement (9,6%)  et devant la France (3,5%), la Grande Bretagne (croissance nulle) et le Japon (Chute de 3,9%) en queue du classement.

Paradoxalement, l’économie russe affiche les plus mauvais résultats en matière d’inflation comparés aux autres pays du G8 même ci ces derniers restent cependant  les meilleurs de la Zone des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud).  Seulement pour le mois de Septembre, on chiffre le taux d’inflation russe à 7,2% contre 2,2% en France, 2,6% en Allemagne, 3% en Italie, 3,2% au Canada, 3,9% aux Etats-Unis et 5,2% en Grande Bretagne.

Le service Rosstat réalise des comparaisons des indices macroéconomiques principaux des pays développés et émergents en se référant aux statistiques nationales, aux données d’Eurostat, de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et du Fond monétaire international (FMI).

 

Tags:

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*