catalansLa violence de la jeunesse en France porte à conséquences et les foules s’en trouvent mal. Un policier a failli trouver la mort à la plage marseillaise, agressé par un groupe de jeunes dont il tentait de redresser le comportement. L’intervention d’un autre policier utilisant les gaz lacrymogènes pour sauver son homologue a semé la panique au milieu de la foule.

C’était dans l’après-midi du lundi 08 juillet, un policier âgé de 35 ans s’est fait violemment agresser par une vingtaine de jeunes qui perturbaient les vacanciers sur une plage publique du centre de Marseille (Bouches-du-Rhône), la plage des Catalans. Les agresseurs ont roué de coups le policier et ont tenté de le noyer en maintenant sa tête sous l’eau. L’incident a commencé petit pour finir grand. Ledit policier, chef de poste de la plage des Catalans, est intervenu pour calmer une altercation entre un groupe de jeunes et un père de famille, dont le nourrisson de trois mois avait été atteint par des jets de sable.

Tout a dérapé lorsque le policier est intervenu auprès d’une jeune fille du groupe, fille hystérique comme l’affirme un témoin interrogé par France Info. Le policier tentait difficilement de faire sortir «l’hystérique» de l’eau pour la calmer, quand une vingtaine de jeunes se sont subitement rués vers lui. Furieux, les jeunes lui ont porté de nombreux coups avant de tenter de le noyer. C’est par l’intervention d’un autre policier avec sa bombe lacrymogène que les jeunes se sont dispersés et que le policier victime a échappé à la mort. Le policier survivant a été transporté à l’hôpital, souffrant de multiples contusions. Deux jeunes mineurs du groupe, un garçon et une fille, ont été interpellés et placés en garde à vue, mais les autres agresseurs ont vite fui. Le même lundi, le parquet a ouvert une enquête préliminaire pour tentative d’homicide.

Nombreux vacanciers présents à la plage étaient sous le choc et la panique. Ne sachant pas ce qui se passait et incommodés par le gaz lacrymogène, beaucoup d’entre eux ont dû quitter précipitamment la plage.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*