624_341_8e6fdf771f6d63968922ff596ae1022f-1373264385Mardi, le Parlement européen est arrivé enfin, à un accord , sur le budget de 2014. Bien que celui-ci ne corresponde pas aux demandes des députés, les Etats se sont tout de même montrés plus généreux pour sa élaboration.

L’Union Européenne disposera d’un budget global de 135,5 milliards d’euros (180,6 milliards de dollars) au cours de l’année prochaine. Pourtant, les députés avaient demandé un budget de 136,4 milliards d’euros (181,8 milliards de dollars).Les dernières discussions ont finalement abouti à l’allongement de cette enveloppe de 500 millions d’euros (666,7 millions de dollars). Ce surplus n’a pas été facile à obtenir. Le Danemark, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et le Suède, généralement adeptes de la rigueur budgétaire, n’y étaient pas favorables. Mais, les voix de la majorité l’ont emporté. Néanmoins, ce budget a été réduit de 9,4 %  comparativement  à l’enveloppe de 2013.

Comme priorités pour l’année prochaine, l’UE a retenu notamment la croissance, l’immigration, l’emploi et l’aide humanitaire. Spécialement dans la première thématique, il est prévu, 62,4 millions d’euros (83,2 millions de dollars) destinés à soutenir les PME. Quant à la deuxième, elle revêt une importance particulière du fait des drames qui se reproduisent Il est donc prévu un renforcement des fonds de l’Agence de surveillance des frontières européennes « Frontex » pour contrôler l’immigration.

Il a enfin été question d’ajuster le budget rectificatif de 2013. Pour ce faire, les Etats-membres ont consenti de débourser 11,6 milliards d’euros (15,5 milliards de dollars).Cette ligne budgétaire va servir à diverses fins dont l’aide aux sinistrés des inondations en Allemagne, en Autriche et en République Tchèque.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*