Etats-Unis : Plan d’investissement dans les infrastructures

Obama-propose-300-milliards-de-dollars-pour-les-infrastructuresLe président américain Barack Obama a proposé mercredi un plan d’investissement massif dans les infrastructures publiques des Etats-Unis de 300 milliards de dollars qui doit notamment permettre de doper la croissance et la création d’emploi.
Il a fait cette annonce lors  d’un déplacement dans un dépôt de trains rénové à Saint Paul, dans l’Etat du Minnesota. Le plan proposé doit être financé par moitié via une remise à plat du code des impôts pour les entreprises. Le président a également annoncé le déblocage de 600 nouveaux millions de dollars pour le financement des prêts liés aux transports. Ces plans se veulent urgents vu que la loi actuelle de financement des transports expire en septembre et qu’un assèchement des crédits aurait des conséquences graves.
Barack Obama a adressé un appel au Congrès, où ses adversaires républicains contrôlent la Chambre des représentants, à soutenir ces plans. Face à leur probable opposition, le président US a déjà préparé le terrain en annonçant lors de son discours sur l’état de l’Union en fin janvier, qu’il pourrait agir au besoin par voie réglementaire pour faire passer ses mesures. Comme pour toutes les années électorales, la période est plutôt défavorable pour des textes de loi ambitieux. L’intégralité de la Chambre des Représentants et le tiers du Sénat seront renouvelés en novembre prochain à l’occasion des élections de mi-mandat.
Les prêts annoncés par Barack Obama ont été prévus dans le plan massif de relance de l’économie de 800 millions de dollars qu’il avait fait adopter dans les premières semaines de sa présidence en 2009. Il a tenu à rappeler que ce plan avait eu des résultats positifs, malgré les critiques, à l’image de la baisse du taux de chômage à 6.6% de la population active en janvier, contre 5% début 2008 et des pics à 10% au plus fort de la crise.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager