jing-ji-jiLe Wall Street journal a rapporté le projet chinois de construire autour de la capitale Pékin une mégalopole de 100 millions d’habitants baptisée Jing-Jin-Ji.
Pour illustrer l’ampleur du projet, cette mégalopole sera plus grande que le Sénégal et plus peuplée que l’Allemagne. Concrètement, il s’agit d’une fusion des provinces administratives de Pékin, Tianjin et Hebei en un seul et même ensemble urbain intégré.
L’objectif de cette réorganisation est de soulager Pékin, qui compte actuellement 11 millions d’habitants, de sa pollution et de ses embouteillages ainsi que de diminuer les temps de trajets des habitants souvent énormes entre leurs maisons et leurs lieux de travail et d’endiguer la hausse des prix de l’immobilier.
Peu d’informations officielles ont jusqu’alors filtré sur ce projet. Le gouvernement local d’Hebei s’est, pour le moment, contenté d’annoncer que la ville de Baoding récupérerait certaines fonctions administratives jusqu’alors basées à Pékin.
Plusieurs experts doutent du succès de ce projet de mégalopole géante. Selon le site économique Quartz, les travailleurs de Pékin ne devraient pas séduits par la perspective de migrer vers la province d’Hebei qui est une région pauvre de production d’acier.
Jan Wampler, un professeur du MIT qui a été architecte en Chine remet en cause la pertinence du projet, se basant sur une précédente stratégie retenue par les autorités chinoises,concernant la construction de boulevards périphériques autour de Pékin pour désengorger la ville, et qui n’a pas non plus eu les effets escomptés.
Les investisseurs ont déjà senti un filon prometteur et plusieurs habitants de Pékin auraient déjà commencé, selon l’International Business Times, à investir dans plusieurs villes situées dans la province d’Hebei, ce qui y aurait entraîné une hausse des prix.

 

Tags: , , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*