maroc_russie-forum-economiqueLes échanges entre la Russie et le Maroc sont loin d’avoir épuisé leur énorme potentiel, d’après les conclusions du 1er Forum Maroc-Russie qui s’est tenu les 9 et 10 juin à Moscou, sous le thème « le Maroc, partenaire stratégique de la Russie ».
La manifestation, organisée par la confédération patronale marocaine (CGEM) en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères, avait pour but de promouvoir le partenariat économique maroco-russe en offrant aux opérateurs économiques un espace de rencontres et d’échanges propice à l’émergence de projets conjoints. Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique, qui a pris part à ce 1er Forum Maroc-Russie, a mis l’accent sur l’importance de tenir ce genre de rencontres d’affaires. Il s’agit d’un moyen efficace pour renforcer le maillage des liens qui unissent les économies des deux pays, d’autant plus que les échanges bilatéraux disposent d’un fort potentiel de développement.
Présentant les opportunités offertes par le Maroc et les divers atouts rendus possibles à la faveur de la dynamique de ses réformes, M. Elalamy a donné un bref aperçu sur la stratégie industrielle nouvellement lancée. Il a précisé, à sujet, que cette stratégie est appelée à faire du Maroc une base industrielle compétitive et à renforcer davantage la confiance des investisseurs et l’attractivité de la place Maroc. Dans ce contexte, et compte tenu des potentialités des deux économies, des opportunités indéniables de partenariat peuvent être saisies de part et d’autre, et un potentiel de mise en synergie certain peut être mis à profit. Une large palette de secteurs est concernée, tels que l’industrie mécanique, l’industrie chimique et pétrochimique, l’aéronautique, l’automobile, l’industrie pharmaceutique ou encore l’industrie agroalimentaire.
Ces filières porteuses, a expliqué le Ministre, peuvent offrir de réelles opportunités de partenariat industriel complémentaires et orientées vers des marchés tiers émergents, et en particulier le marché africain. Car de par son positionnement stratégique dans le continent, le Maroc peut jouer le rôle clé de trait d’union dans le partenariat économique Afrique-Russie.

 

Tags: , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*