Corée du Sud : Reprise du procès de l’équipage du ferry Sewol

3986219_ferry-sud-coreeLe procès de l’équipage du ferry Sewol, dont le naufrage en avril a tué 300 personnes, pour la plupart des lycéens, a repris mardi dans un tribunal de Gwangju dans le sud du pays. La poignante diffusion des images du naufrage du navire a été suivie de pleurs et d’insultes des familles et proches des victimes contre les accusés présents à l’audience.
Le tribunal a visionné les vidéos filmées depuis les canots et les hélicoptères des garde-côtes ainsi que les images filmées par un lycéen de 17 ans avec son smartphone, retrouvé dans la poche du jeune homme décédé. On y voit le jeune homme discuter avec ses camarades avant que l’angoisse ne commence à augmenter alors que l’équipage, à travers les haut-parleurs du navire répétait ses appels à ne pas bouger.
Selon l’accusation, les lycéens auraient pu être sauvés si les opérations d’évacuation avaient été déclenchées à temps. D’autres images ont montré le capitaine et les membres de l’équipage sauter du ferry dans des bateaux venus à leur rescousse, ce qui a provoqué la colère de dizaines de personnes venues assister à ce procès.
Quinze accusés au total, dont le capitaine et plusieurs membres d’équipage, sont jugés. Le capitaine Lee Joon-Seok et trois prévenus sont poursuivis d’homicide par négligence et encourent la peine de mort. Les autres doivent répondre à des accusations moins graves. Le propriétaire de la compagnie maritime dont dépendait le ferry est toujours recherché par la police.
Le naufrage du ferry le 16 avril à quelques kilomètres de la côte méridionale de la Corée du Sud a profondément traumatisé le pays. Il a également révélé le laxisme des règlements de sécurité et des liens trop amicaux entre les entreprises et les autorités.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *