Le gouvernement chinois a publié lundi une directive destinée à promouvoir les véhicules à énergie nouvelle. Il s’agit du dernier exemple en date des efforts que déploie le pays pour développer les énergies renouvelables, ce qui contrebalance son image de pollueur du fait de sa consommation considérable de charbon.

chine-vehicule-energie-nouvelles

La directive publiée appelle à la conception d’un plan de développement des stations de recharge et à l’élaboration de normes technologiques. Elle encourage les fonds non gouvernementaux à participer à la construction des stations de recharge et va dans le sens d’éliminer le protectionnisme régional de manière à ne pas empêcher les véhicules à énergie nouvelle d’entrer sur les marchés locaux. L’objectif est de porter dans les deux années à venir la part des véhicules à énergie nouvelle à au moins 30% du total des véhicules nouvellement acquis par les départements gouvernementaux. De plus, entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2017, des réductions fiscales sont prévues pour les acquéreurs de véhicules à énergie nouvelle.

Certes, la Chine est pour le moment à la traîne en matière d’énergies renouvelables, leur part dans la consommation d’énergie finale du pays s’étant élevée l’année passée à 9.2% contre plus de 14% dans l’Union européenne. Mais les efforts du pays dans ce domaine ne peuvent être niés. La production et la vente de véhicules à énergie nouvelle ont respectivement augmenté de 18.01% et de 16.07% en glissement annuel.

Le pays a investi l’année passée 56.3 milliards de dollars dans les énergies renouvelables, soit 16% de plus que l’ensemble de l’UE. Il s’est hissé au premier rang mondial en matière de puissance installée dans le domaine de l’hydroélectricité, de l’éolien, du solaire thermique ou encore de la géothermie et plus de 40% des emplois directs et indirects du marché mondial des énergies renouvelables sont situés en Chine.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*